Qu'attendre de la dialyse de demain

Qu'attendre de la dialyse de demain

Comment les Etats-Unis souhaitent révolutionner le traitement de l’insuffisance rénale par l’innovation

A l’heure actuelle, un seul médicament est efficace contre la maladie rénale chronique : les bloqueurs du systéme rénine – angiotensine (une classe d’anti-hypertenseurs). Il permet au mieux de retarder la dialyse de 6 mois à 1 an.(…) Depuis l’invention de la dialyse en 1943 par Willem Kolff, les patients ne sont plus condamnés à une mort certaine. (…) Mais à part quelques améliorations mineures, la dialyse n’a fait aucun progrès depuis 50 ans. (…) Elle reste un traitement imparfait.

KidneyX est un fond pour l’innovation reposant sur un partenariat public – privé (Gouvernement américain / ASN) visant à accélérer le développement et la commercialisation de technologies de rupture en néphrologie, pour réduire le nombre de patients nécessitant le recours à la dialyse et à améliorer la vie des 850 millions de personnes atteintes de maladies rénales dans le monde.

Ses objectifs spécifiques sont d’apporter des progrès dans les domaines suivants :
– le diagnostic des maladies rénales
– les dispositifs de biologie : techniques de mesure à domicile d’indicateurs comme la fonction rénale en temps réel
– la dialyse de demain : rein artificiel implantable, rein bio-artificiel, etc.
– l’ingénierie tissulaire, par exemple pour les accès vasculaires
– les thérapeutiques : médicaments pour ralentir, bloquer la progression, voire guérir les maladies rénales
– les outils centrés sur les patients : dossiers digitaux, applications de renforcement des capacités pour gérer sa maladie rénale, par exemple dans le domaine de la nutrition, etc.

La toute première étape de KidneyX, intitulée « Re-designer la dialyse » sera lancée fin octobre 2018, avec un budget total de 2,6 millions de dollars. Elle se déroulera en deux phases. La première se terminera en février 2019 et permettra l’attribution de 15 prix de 75.000$ chacun, à des projets permettant de reproduire de façon plus efficace que la dialyse les différentes fonctions d’un rein normal. La seconde phase, qui se déroulera entre avril 2019 et janvier 2020, récompensera de trois prix de 500.000$ chacun la réalisation des prototypes correspondant.

Les promoteurs de KidneyX affirment que leur initiative permettra des avancées majeures en néphrologie dans les 10 ans qui viennent. On peut regretter que la France ne soit pas plus impliquées dans ce type de projet, mais aussi espérer que les avancées réalisées bénéficieront à tous les patients, au-delà des frontières. 

2 Responses

  1. These tips may seem pretty obvious, but they helped me to focus more on my health, thanks!

    1. After reading this article I took a consultation with one of your surgeons and now I’m much more confident about my health, than ever before!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *